Contre le Contrôle Technique la FFMC manifeste les 16-17 avril 2016

Pourquoi la FFMC s'oppose au Contrôle Technique

Aucun impact sur la sécurité routière

Les pouvoirs publics justifient cette mesure au prétexte d’une plus grande sécurité routière.
Faux !

  • L’étude MAIDS contredit cet argument et indique que l’état du véhicule n’est en cause que dans 0,3 % des cas d’accidents.
  • Par ailleurs, dans son enquête « 2-roues » la Confédération Française des Experts Automobiles (CFEA) n’a constaté aucun défaut sur les éléments de sécurité de 4500 2RM accidentés . 
  • Enfin, les statistiques de ces quinze dernières années montrent que la mortalité des motards a chuté de 38% en France (sans contrôle technique !) tandis que la baisse n’est que de 31% en Allemagne alors que ce pays impose un contrôle technique périodique.

Aucun intérêt pour la protection consommateur

Ce projet de contrôle technique ne sera pas une protection réelle pour le consommateur.
En effet, :

  • L’immense majorité des vices cachés sont du domaine mécanique et nécessitent une intervention plus poussée que le simple contrôle visuel avancé par le Délégué à la sécurité routière. 
    Assurer l’inverse relève de la contre-vérité, d’autant qu’aucune étude ne permet de corréler une meilleure protection du consommateur avec l’instauration d’un contrôle technique.

Des taxes pour les uns, des bénéfices pour les autres

  • Le projet propose de mettre en place un contrôle technique transactionnel qui risque de devenir rapidement périodique afin de permettre aux opérateurs de dégager des profits et de se développer avec un marché potentiel de plus de 100 millions d’euros. La conséquence pour l’usager de la route est une taxe supplémentaire et inutile de 50€ à 70€, sans aucune valeur ajoutée pour les usagers.
     

La FFM, la FFMC et le CODEVER combattent depuis des années les tentatives de mise en place d’un contrôle technique moto en France et en Europe. Afin de dire « Stop » à ce nouveau projet de contrôle technique, nous appelons à une mobilisation d’ampleur les 16 et 17 avril prochains.
 

Informations pratiques :www.stopcontroletechnique2rm.fr

Source : http://www.ffmc.asso.fr/spip.php?article5825

 

Réagir avec la FFMC


FFMC 19 

Brives

Un groupe partira pour rejoindre Paris vers 16:30 le 16/4

 

2016 03 11 affiche manif ok a3 ffmc19

 

     
  FFMC 12 

Rodez - Baraqueville

Le 16/04 deux départs à partir de l'Aveyron.
Un vers Toulouse a 11h30 de Baraqueville rdv aux silos route d'Albi.

Le second départ est vers Paris et la manifestation nationale. Départ à 8h de Rodez. Ce cortège passe normalement par Figeac vers A20.

FFMC 31

Toulouse

Manifestation régionale! Rendez-vous le 16 avril à 14h sur le parking routier, avenue de Fondeyre à TOULOUSE.

Affiche manif 16 avril ffmc31

FFMC PPC

Paris et Petite Couronne (75, 92, 93, 94)

Manifestation. Rendez-vous le 17 avril à 14h sur l’esplanade du Château de Vincennes.

Évènement !!! Une grande soirée festive est organisée au circuit Carole (95) le 16 avril au soir. Cette soirée est ouverte à toutes les motardes et les motards désireux de rejoindre la manifestation parisienne ! Au programme : concert, dîner, petit déjeuner et possibilité de camper sur place.

FFMC82

Plusieurs RV :  

Valence d'Agen, Café du Nord 10:00
Montauban, Place des Fontaines 11:00
départ 13:00 au plustard vers

Toulouse.

2016 03 11 affiche manif ok a3 ffmc19

 
 

Notre participation de Brive à Tulle avec la FFMC 19

Regroupement  samedi 16 13h30 à Brive pour la manif contre le Contrôle Technique Moto.

Au départ plus de 400 motos venues du 19 mais aussi du 46, 24 et 12  pour une boucle en ville accompagnées par deux motards de la police municipale. Un premier arrêt devant un centre Dekra décoré à la mode FFMC et nouvel arrêt quelques instants plus tard pour encapuchonner un radar de feux rouge. Sur tout le trajet, des signes de sympathie et  de compréhension des passants et automobilistes croisés renforcent la conviction des participants.

Le cortège a ensuite rejoint Tulle (préfecture du 19) à petite vitesse en occupant toute la chaussée, précédé par 4 gendarmes en moto. Là aussi, un arrêt décoration au centre Dekra puis défilé dans les rues du centre-ville avec rupteurs, klaxons, sirènes et autre signes extérieurs de colère. Blocage de l'artère principale pendant qu'une délégation était reçue à la préfecture.

En résumé, une action percutante et bien organisée qui montre bien la détermination des motards à refuser qu’on leur impose un Contrôle Technique aussi inutile que coûteux.
 

Bravo aux courageux qui, sous un début d'averse, ont repris la route pour manifester à Paris dimanche.

 

 

Voir également le communiqué de presse du bureau national.

Date de dernière mise à jour : 17 Avr 2016