Manifestation nationale le 23

 

 

 

 

Qui sème le vent récolte la colère
(le 22 septembre 2010)

 

 

La FFMC ne pouvait pas rester sans réagir face au gouvernement qui fait la sourde oreille à nos revendications sur la circulation inter-files, qui décide unilatéralement et en dehors de toute concertation la mise en place d’un contrôle technique sur les cyclos et qui montre du doigt des usagers de la route qui sont d’abord victimes avant d’être coupables.

Comme suite logique à l’appel à la résistance motarde lancé le 18 juin dernier, la FFMC lance un mot d’ordre de

manifestations dans les principales villes de France pour le 23 octobre 2010.

 Pas de gentilles balades en ville, des centres villes bloqués, des actions coup de poings à la mesure de notre frustration et de notre colère.

 

 

La Fédération française des motards en colère (FFMC) appelle à manifester le samedi 23 octobre.

 La Fédé entend protester contre l’éventualité d’un contrôle technique qui toucherait les deux-roues motorisés (2RM).

Cette mesure sans effets sur la sécurité routière pend pourtant au nez des motocyclistes européens. 

 

 

Un rendez vous est fixé place Charles de Gaules à Cahors (parking à coté de la Préfecture)

 à 12H30 afin de rejoindre Toulouse ….

  

  

 

Malgré les coïncidences de dates avec les manifestations contre la réforme des retraites et la pénurie d’essence qui touche certaines régions de France, la mayonnaise des revendications motardes de ce samedi 23 octobre semble prendre. Selon les premiers chiffres communiqués, plus de 3500 motos, sur 8 points de rendez-vous, convergent vers les lieux des manifs, au nombre d’une trentaine en métropole et en outre-mer. Un peu tôt pour tirer des conclusions, la suite nous dira si la mobilisation aura été une réussite....