Election présidentielle

 
 
 
Montreuil, le 7 mai 2012
              Deux-roues motorisés et sécurité routière, Changeons !
 
             François Hollande s’est déclaré le « candidat du changement »… En matière de sécurité routière, l’enjeu est majeur : mettre un terme à dix années d’opposition des usagers, de pénalisation accrue des conducteurs, d’agitation médiatique avec instrumentalisation immédiate des statistiques pour justifier la répression, les mesures autoritaires, inadaptées et bidon (port obligatoire d’un brassard rétro-réfléchissant, taille des plaques d’immatriculation, éthylotest…).
Ce qu’il faut (re-)construire, c’est le partage de la route, le dialogue avec les usagers (dont Nicolas Sarkozy disait qu’il ne fallait pas les écouter) et le rétablissement de l’action publique sur les routes (entretien, péages à revoir et une meilleure prise en compte des deux roues motorisés dans les projets routiers, interurbains et urbains).
Ce qu’il faut surtout repenser, c’est une délégation de la Sécurité routière qui ne soit plus gérée principalement par le ministère de l’Intérieur et mettre un terme à la politique de punition collective des usagers. Nous ne partons pas de rien : la FFMC s’investit depuis plus de 30 ans en faveur d’une sécurité routière raisonnable et raisonnée, avec des résultats probants et reconnus de tous…
De son côté, François Hollande s’est beaucoup déplacé en scooter, il est capable de comprendre ce que nous avons à partager pour améliorer les conditions de circulation de tous, ce qu’il nous a d’ailleurs rappelé lors de la campagne électorale, en faisant référence au Manifeste de la FFMC pour la Sécurité routière… il a donc tous les atouts en main pour passer des intentions à l’action.
 
 

Montreuil, le 9 mars 2012

La sécurité routière abandonnée en rase-campagne

La campagne électorale s’accélère et les candidats sont en sur -régime, à la limite des dérapages… à ras des pâquerettes, ils opposent le bilan du président sortant à leurs propositions, ils se battent à coup de biftecks halal, mais dans le domaine de la sécurité routière, y’a plus personne.

Les pouvoirs publics s’étant évertués à coller les « mauvais chiffres » de la sécurité routière sur le dos des motards, nous profitons du contexte électoral pour leur rappeler qu’une autre politique de sécurité routière est possible et que celle mise en œuvre actuellement ne nous convient  pas.

Alors que plus de la moitié des accidents dont nous sommes victimes est causée par des automobilistes insuffisamment sensibilisés à la coexistence avec des 2RM (dont le nombre a augmenté 60% ces dix dernières années), alors que nous demandons toujours des infrastructures moins dangereuses et une meilleure formation de l’ensemble des conducteurs, le gouvernement n’a rien trouvé mieux que d’imposer l’éthylotest « préventif » et de nous obliger à porter un « bidule » réfléchissant…

Stupides et à nouveau bricolées dans la précipitation, ces mesurettes qui nous coûteront encore des points de permis dès l’année prochaine sont une nouvelle démonstration des effets d’annonces des politiciens.
De même que l’annonce en fanfare du passage sous la barre des 4000 tués n’a été possible qu’en sortant du bilan le chiffre des tués dans les départements d’outre-mer.

La FFMC en prend acte. Elle appelle ceux que cette politique de pénalisation perpétuelle des usagers exaspère, à se manifester les 24 et 25 mars prochains.


Contacts presse :
Nathanaël Gagnaire 06 83 91 65 27
France Wolf 06 63 43 43 32

 

 

 

Montreuil, le 22 février 2012

LA FFM, LA FFMC ET LE CODEVER INTERROGENT LES CANDIDATS A L'ÉLECTION PRÉSIDENTIELLE


Dans l’optique de la prochaine élection présidentielle et afin de connaitre les positions du ou de la futur(e) Président(e), les trois instances françaises majeures de la moto et des loisirs motorisés, la Fédération Française de Motocyclisme (FFM), la Fédération Française des Motards en Colère (FFMC) et le Collectif de Défense des Loisirs
Verts (CODEVER) ont adressé aux principaux candidats un questionnaire portant sur 3 thèmes :
- SÉCURITÉ ROUTIÈRE
- SPORT MOTO
- LOISIRS
VERTS

Nous ne manquerons pas de vous informer de leurs
réponses.




Fédération Française de Motocyclisme
74, avenue
Parmentier 75011 Paris
Tél. : 01 49 23 77 24 ... Fax : 01 47 00 08 37
communication@ffmoto.com



Fédération Française des Motards en Colère
35bis rue des Messiers
93100 Montreuil
Tél. : 01 48 18 12 16 ... Fax : 01 48 18 03 19
contact@ffmc.fr

Collectif de Défense
des Loisirs Verts
BP 15 89120 Charny
Tél. : 09 650 444 76 ... Fax : 03 86 83 59 10
contact@codever.fr

 

 

 

Date de dernière mise à jour : 07/05/2012

×