CR Assises FFMC

 

COMPTE RENDU ASSISES LAMOURA – 26, 27 ET 28 MAI 2012.

 

Les Assises sont la réunion annuelle du Mouvement, incluant l'assemblée générale de chaque structure, dont la FFMC, la Mutuelle des Motards, l'Association pour la Formation des Motards, etc.

Jean Pierre PETIT et Marie TERRIER ont représenté l'antenne 46 de la FFMC aux Assises 2012 à Lamoura (39). 

Des commissions de travail ont planché sur :

-        Relais Motards Calmos : les antennes ne doivent pas en organiser avec l'État, ni avec des sociétés d'autoroute si l'autoroute permettant l'accès aux Grands Évènements Motards est payante.

-        Projet Associatif 2 : évolutions de la structure dirigeante. La FFMC doit s'organiser à l'échelon régional et doit renforcer la formation des militants. Un guide pratique destiné aux coordinateurs est en cours de réalisation.

-        sécurité routière et relations avec les pouvoirs publics : la FFMC souhaite poursuivre le travail technique sur les projets de règlementation, avec les fonctionnaires de la DSCR, chercheurs, ingénieurs etc. Cela ne remet pas en cause nos actions de revendications si la réglementation, décidée ensuite par les politiques, ne nous convient pas. 

Autres informations importantes :

-        les finances saines de la FFMC, les nouveaux outils informatiques proposés aux trésoriers et aux adhérents,

-        le déménagement à l'étude de Moto Mag,

-        l'attitude du M. Moto national actuel ne nous convient pas.

-        De nouvelles antennes sont crées dans les départements 04, 22 et 91.

-        l'association des taxis moto (FNTDR) est désormais adhérente de la FFMC.

 

Le Bureau National, composé d'élus, comporte désormais :

-        France WOLFF (54), Frédéric GEORGES (84), Nathanael GAGNAIRE (32), Patrick VRILLET (43), Frédéric ROY (89), Julien DESPIERRES (69),  Francis CERVELIN (84), Bernard HENRIOT (64).

Au Secrétariat National, Maria est la nouvelle secrétaire, avec E.T. (délégué général), Marc BERTRAND (coordinateur technique), Vanessa (Trésorerie), Catherine (Juridique).

 

La FFMC ne peut être écoutée que si ses adhérents sont nombreux ; rejoignez nous en adhérant !

 

 

 

COMPTE RENDU ASSISES LAMOURA – 10, 11, 12 JUIN 2011

 

Les Assises sont la réunion annuelle du Mouvement, incluant l'assemblée générale de chaque structure, dont la FFMC, la Mutuelle des Motards, l'Association pour la Formation des Motards, etc.
Jean Pierre PETIT et Marie TERRIER ont représenté l'antenne 46 de la FFMC aux Assises 2011 à Lamoura (39).
Des commissions de travail ont planché sur :
 les actions à faire contre les décisions du CISR, en plus de la manif du 18 juin qui sera certainement insuffisante pour faire reculer le gouvernement.
 la réorganisation des Relais Motards Calmos, sans l'Etat et les M. Motos, mais avec les partenaires privés,
 la réorganisation de la FFMC, avec la décision de mettre en place un échelon régional, intermédiaire entre l'actuel niveau national et les antennes départementales (projet à définir et mettre en place lors des Assises 2012),
 la ligne de conduite à avoir face aux forces de l'ordre sur des actions communes : chaque antenne départementale doit juger l'utilité des forces de l'ordre sur chaque action, en fonction des objectifs de l'action, après avoir vérifié que ça ne pourra pas être récupéré médiatiquement par le gouvernement.

La proposition envoyée par la FFMC31 avant les Assises n'a pas été abordée, malgré les nombreux échanges mails suscités.

Le Bureau National, composé d'élus, comporte désormais :
 nouveaux : Julien DESPIERRES (69), Nathanael GAGNAIRE (32), Patrick VRILLET (43)
 anciens réélus : Frédéric GEORGES (84), Nicolas GARRAND (34),
 Joël RICHAUX et Philippe LEDUNCQ ne se renouvellent pas.
Au Secrétariat National, Bulle part en Ardèche après 10 ans au SN, remplacée par Claudia LABORDE.

 

COMPTE RENDU DES ASSISES  DE LA FFMC

à CAP D'AGDE (34)  -  22, 23, 24 mai 2010

 

Rappel pour les non initiés : les Assises sont l'assemblée générale de la FFMC nationale.

 

Liste des présents :

Environ 250 personnes

les membres élus du BN (Bureau National), les salariés du SN (Secrétariat National), beaucoup d’antennes départementales, des AMDM (Mutuelle des Motards), des MotoMag, des AFDM (Formation des Motards), …

Pour représenter la FFMC46 : Luc, Gene et Marie.

 

 

Samedi après midi : Assemblée plénière.

 

Lecture du rapport moral par France Wolff.

Lecture d'un « appel du 18 juin » version appel aux motards, scootéristes et cyclomotoristes, appel à la résistance contre la répression. Sera mis dans MotoMag.

Rapport d'activité (non lu, on est censé l'avoir lu avant de venir) : questions de la salle :

-        besoin de renforcer la communication en interne et en externe. Il aurait fallu prendre un salarié Communication, plutôt que un salarié chargé de mission Sécurité Routière (Marco). Réponse : On a fait conférence de presse sur 30 ans, et une conjointe avec FFM. Stratégie : les médias nationaux s'occupent de la mort de Johny et des élections, mais on tisse des relations fortes avec médias locaux, et on s'imposera aux médias nationaux mais en remontant. Proposition de prendre des stagiaires dans les écoles de communication.

-        L'exercice de la FFMC est du 1er janvier au 31 décembre ==> rapport d'activité et bilan financier sur l'année civile.

-        Discussion sur notre demande de baisser la TVA à 5,5% sur les équipements de sécurité, les autres moyens d'inciter les conducteurs à bien s'habiller, sur le flop de la TVA sur les restaurants, le rôle de l'Etat qui n'assume pas, sur les autres équipements de sécurité pour vélo, auto, bateau, etc.  Certaines préfectures et certains CG peuvent être d'accord pour financer avec le PDASR des actions à TVA = 0% (Jérôme du 47). Une autre solution est de demander la défiscalisation des équipements de sécurité.

-        discussion sur le contrôle technique : on voit des 50cm3 dans des états déplorables ==> si on est contre le contrôle technique, que peut-on faire d'autre pour ces cyclos ? La formation par l'AFDM, la formation des parents aussi, sensibilisations en collèges, …

-        applaudissement des antennes Réunion et Guyane qui sont présentes.

 

Présentation du bilan financier par Fabrice de l'antenne Paris Petite Couronne (« mandaté » pour travailler sur la trésorerie, en appui aux élus du Bureau National) :

-        la SAPRR demandait 40 000€ de dommages et intérêts mais a perdu, a fait appel et a perdu en appel ==> les 40 000€ mis de côté au cas où peuvent être utilisés.

-        Les revenus de la commission STOP-VOL sont en baisse. La vente de vignettes d’agrément a baissé de 7,4% (baisse des ventes d’antivols, consécutifs à la baisse des ventes  de motos).

-        Il détaille avec le vocabulaire des comptables professionnels (compte de résultat, amortissements, charges sans décaissement, etc. c'est bien compliqué).

-        Conclusion : bilan équilibré, malgré que le SN est au complet (couts salariaux) et malgré cout des formations (programme ambitieux). AMDM donne plus que 100 000€ depuis que cotisation indexée sur le chiffre d'affaire (décision de la Mutuelle).

-        Sur les ERJ2RM (éducation des jeunes aux 2 roues motorisés) : Grosse disparité entre ce qui a été prévu, budgétisé et ce qui s'est concrétisé : hébergement et frais de déplacement coutent plus cher que prévu. Volonté d'en faire une priorité (34 000€ dépensé). Proposition de ne former les militants des antennes que si l'antenne présente un projet, et pas tous les militants demandeurs sans condition. Mais les antennes n'envoient pas n'importe qui en stage, puisqu'une partie reste à la charge de l'antenne ! Pourquoi on a des bénévoles pour faire GAEL MOTARD ou pour faire site internet, et pas pour la formation des militants ???

-        Souhait de mettre en place une cotisation familiale ? Non, on adhère à la FFMC pour militer, pas pour avoir un prix.

-        Thierry SOLDAT BUISSON (contrôleur aux comptes) rappelle le risque de contrôle fiscal par la Chambre Régionale des Comptes, ou par n'importe qui donnant une subvention (Préfecture, Conseil Général) et la nécessité de bien tenir sa comptabilité : faire le bilan d'exploitation, etc. Modèles disponibles sur le site de la FFMC nationale. Nécessité d'être inscrit au registre des SIRET ou SIREN (nécessaire pour toucher une subvention, notre n° de SIRET est à indiquer sur nos courriers de demande de pognon, ça fait plus sérieux.) Proposition d'avoir un atelier comptabilité à chaque JTI. Peut être utiliser les Conseils de région pour une formation itinérante. Quasi toutes les antennes ont envoyé leur bilan au National. Les antennes qui n'ont pas fourni les comptes  et qui n'ont pas d'excuse (création d'antenne, etc.) n'ont pas le droit de vote. Les antennes qui ont envoyé un bilan mauvais / incomplet ne sont pas critiquées, Thierry leur fera courrier de questions ou remarques.

-        Agrément de la FFMC sur les formations ? C'est pas très grave si on n'arrive pas à avoir cet agrément.

-        Fabrice (PPC) présente le budget prévisionnel pour 2010 et 2011.

-        Proposition de faire un groupe de travail sur les adhésions, comment faciliter les nouvelles adhésions et ré-adhésions.

 

Vote des résolutions :

rapport  d'activité ; Rapport financier ; Quitus du Bureau National ;

Report du résultat de l'exercice ; Budgets prévisionnels.

 

PAUSE

 

Modification du Règlement intérieur :

proposition de transformer antenne « Drôme» en « Drôme Ardèche » pour légitimer leurs actions (déjà faites) en Ardèche . Attention à ne pas généraliser cette proposition si les 2 départements sont dans des régions administratives différentes ==> attention aux subventions par PDASR, etc. Ce serait mieux d'avoir une vraie antenne dans le 07, autonome., mais les motards 07 ne sont pas  assez nombreux pour avoir une antenne autonome (et les contraintes administratives de devoir faire une AG etc.) Le 54 va dans le 55, le 88 intervient dans le 70 ==> proposition de Régis (88) de donner légitimité aux antennes d'intervenir là où aucune antenne n'existe.

Frais de déplacements : proposition de diminuer de 40%  la prise en charge. Chacun choisit de demander remboursement soit des frais d'essence seulement, soit des frais kilométriques.

 

 

Marco présente bilan de la concertation sur les 2 Roues Motorisées  :

5 ateliers thématiques à 3-6 réunions chaque. A duré un an.

partenaires : 80 structures dont Etat, chercheurs, FFM, assureurs, Ligue contre la Violence Routière, AFDM, EDF, … chercheurs de l'INRETS, fédération des représentants des concess', équipements routiers, …

Base : rapport Guyot

 

  • Groupe Formation :

propositions J = cyclo accessible à 14 ans (contre 16 ans dans d'autres pays), formation de 7h pour les permis B équivalents 125 (contre 3h actuellement); changement permis A : arrêt « rapide » et faire plus de sensibilisations sur les limites du conducteur ; continuum éducatif en milieu scolaire. Propositions L : pas de module moto dans la formation permis B

 

  • Groupe Usager, règles, équipements :

propositions J : ils reconnaissant que  la réglementation est compliquée ; pas d'interdiction du casque jet

Propositions L  : Michèle MERLI reste butée sur « respect des règles », les préfets demandent renforcement du contrôle des motards ; pas d'allègement fiscal pour achat équipements corporels,  Michèle MERLI voudrait imposer le port de l'équipement.

 

  • Groupe véhicule :

propositions J : abandon  idée de plaque à l'avant, peut être abandon limitation à 100 chevaux

Propositions L : contrôle technique des cyclos annoncé et non discuté, sera tous les 2 ans pour les véhicules limités à 50km/h.

 

  • Groupe Infrastructures et partage espace public :

Propositions J : le CERTU doit faire fiches et guides pour les aménageurs des infrastructures. Réflexion sur la circulation inter-files (projet de Décret en 1999, tombé aux oubliettes, que la FFMC a remis à la DSCR qui l'avait oublié !), peut être travail sur le mobilier urbain.

Propositions L : opposition à la circulation dans les voies de bus.

 

  • Groupe Causes et connaissance des accidents : présidé par Chapelon (pas d'accord avec Merli mais n'aime pas les motards non plus) puis par ???, motard (polytechniciens)

Propositions J la DSCR et l'ONISR reconnaissent leur méconnaissance des 2RM ; INRETS va renforcer la recherche.

Propositions L : L'ONISR passe au Ministère de l'Intérieur ==> analyse des accidents par les fiches remplies par les gendarmes... ==> les statistiques pourront être encore plus bidouillées.

 

Communication par plaquette rédigée par DSCR et associations des motards, mais avec logo Club 14.

Cette concertation a permis à tous autres participants de découvrir la FFMC. Son expertise est reconnue. Bonne relation avec la FFM depuis que Jacques BOLLE est président.

 

Mesures décidées au CISR : Contrôle technique cyclos, décidé pendant la concertation, mais hors concertation (!). 7h de formation pour les permis B pour équivalence 125. Refonte du guide CERTU sur infrastructures pour tenir compte des 2RM.

 

 

Groupes de travail le samedi matin, restitutions le dimanche matin :

 

ERJ2RM :

5 000 collèges en France. Formation de 102 militants. Présence de 2 personnes min par formation = au moins 1 personne formée + quelqu'un d'autre.

Agrément pour reconnaissance de la FFMC comme organisme de formation : le dossier complet est sur le bureau du Ministre Jeunesse et Sports.

Besoin de faire remonter au BN le bilan des formations faites par chaque antenne.

Les militants sont forcément bénévoles, mais on peut facturer les frais de déplacements ou le matériel fourni (Roulez n'est pas jouer, etc.). Subventions possibles : PDASR, à demander auprès des Mairies, Passer par la FFMC Loisirs (déjà agréée par Ministère Jeunesse et Sports) pour avoir financement par le Ministère. Peut être intégré au DIF (Droit Individuel à la Formation).

 

Projet associatif (PAD2) :

Groupe de travail sur scooters et … à créer., avec 6 à 10 personnes.

Disparité entre les antennes : demande de formation, mais quelle formation ?, surtout technique, pas assez de demande politique. Proposition de formation par les membres du BN, qui se déplaceraient en région pour limiter les frais.

Dénonce inefficacité du BN (élus trop surchargés de travail) ==> proposition de groupes de travail, avec forum non modéré. Discussion sur les mandatés qui n'ont pas de légitimité (pas élus en Assises) et créent surcharge de travail pour les élus du BN.

 

Relais Motards Calmos :

Laurence a fait un rallye des RMC, merci Laurence. Ne pas accepter l'utilisation du logo Calmos sans la participation de la FFMC (cas de 2 sites). Ne pas accepter la répression autour des RMC, leur faire démonter contrôle radar etc. Ne pas faire d'adhésions sur les RMC, ne pas faire trop de communication sur les RMC liés aux GEM (Grands Evènements Motards, type Bol d'Or ou 24h), mais ne pas hésiter à utiliser les RMC comme vitrine quand organisé hors GEM (route des Crêtes dans les Vosges, etc.).

Banderoles créées rouge et seront envoyées aux antennes, dès que la DSCR aura signée la subvention.

 

Suite de la Concertation :

Stationnement : ne pas hésiter à attaquer les mairies qui ne respectent pas les consignes du CERTU.

Tout le monde n'est pas d'accord sur la limitation de vitesse des cyclos (45, 50, 60, ...).

Le blog de MotoMag est la référence pour la concertation, bien. Permet de faire connaître la FFMC et ce qu'on fait. Marco et E.T. Sont très bons pour montrer efficacité des motards.

La FFMC doit rester présente dans cette concertation.

Stratégie et leviers en plus de la présence à la concertation ? Action le 18 juin, 2 jours après la réunion plénière du 16 juin (réunion qui donnera les orientations). Le 16 juin, la FFMC organise un sitting en bas de la Défense à Paris.

Proposition : faire 2 groupes : le BN qui participe à la concertation, et un groupe de rebelles (= groupe des Coordo et des antennes, en fait !), pour réveiller le C de colère ; montrer alternance de concertation / colère.

 

Vote des résolutions :

1 – travail à engager par la FFMC sur nouveau fonctionnement de son instance dirigeante : Pour.

2 – programme de formation des antennes à établir par le BN, à financer par National et Antennes. Pour.

3 – groupe de travail à créer sur « scooters et 125 ». Pour.

4 – validation de la création des antennes 43 et 53 : Pour, à l'unanimité.

5 – création d'un fonds de solidarité pour permettre aux DOM TOM de venir aux Assises (frais de déplacements) : pour  à l'unanimité.

 

Présentation des candidats au B.N. (4 postes à pourvoir chaises vides actuellement) :

Frédéric du 84, ex PPC

Marc LEBLANC (Avignon, ex Nice)

Frédéric (du 89 depuis 2004

Les 3 sont élus.

 

France WOLFF : « Il s'est passé quelque chose de nauséabond à l'AG Mutuelle hier soir, nous ne laisserons pas les choses en l'état » (allusion à l'attaque contre Guillaume CHOCTEAU parun membre absent de l'antenne 74).

 

Laurence sort du BN (licenciée économique ==> a besoin de temps pour retrouver du boulot).

 

L'an prochain, Assises peut être à Chamonix ou dans le 44 ou dans le 39?

JTI peut être à Limoges ?

 

Lecture d'un appel à solidarité avec motards québécois : la moto est menacée d'être interdite.

 

 

 Marie T

 

Date de dernière mise à jour : 27/05/2016