Contre le 80 kmh

Ecrivez aux représentants du peuple

La FFMC 46 s'associe et soutient l'action de nos voisins aveyronnais.

Venez à Rodez le 9 juin exprimer votre désaccord sur les mesures du 9 janvier 2018 avec la FFMC 12.


Départ prévu ce samedi à 11h30 au plus tard devant la station service du Leclerc Capdenac. Prévoir le casse croute.
Même si l'échéance fatidique approche, il faut continuer à montrer notre refus des mesures annoncées en début d'année.
Le gouvernement compte sur l’essoufflement du mouvement (comme déjà vu par ailleurs) et c'est donc maintenant qu'il faut montrer notre détermination.
Plus nombreux plus forts.

180609ffmc12manif

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Suite à l’annonce du CISR début janvier, des Sénateurs ont formé un groupe de travail sur la sécurité routière. 
Reconnaissant notre représentativité et notre expertise, le Sénat nous invite à participer à la table ronde qu'il organise le mardi 6 mars prochain à 15h30 en ses murs.

Cela ne peut que nous réjouir et notre national sera présent pour exprimer au meilleur niveau notre point de vue.
C'est donc, plus que jamais le moment de faire savoir à nos représentants élus ce que nous pensons de cette politique « tout communication » dont le but principal est moins d'améliorer la sécurité des citoyens que de pressurer encore plus leur portefeuille, en feignant d'agir pour leur bien.
Pour nous aider dans cette démarche, nous vous proposons ici des courriers type à télécharger, à personnaliser et à adresser par courriel ou courrier simple, aux élus désignés en entête. 

A vos plumes !

N'hésitez pas à transmettre cette information à vos relations.

courrier-type-aux-senateurs-jc-requier.rtf                               courrier-type-aux-senateurs-a-preville.rtf

courrier-type-aux-deputes-h-tiegna.rtf                                   courrier-type-aux-deputes-a-pradie.rtf

Votre action a certainement encouragé JC Requier, A Preville et A Pradier à cosigner cette lettre ouverte des élus du massif central contre les 80 kmh.

 

En Corèze les Conseillés départementaux on demandé une dérogation pour leur département. Pourquoi ne pas demander à en faire auant dans le lot ? En suivant ce lien vous ouvrirez un courrier type que vous pourrez transmettre à nos Conseilleres et Conseillers, départementaux ou régionnaux : Courrier / mel aux Conseillers

 

La FFMC invite à réagir contre la limitation à 80 kmh, compte tenu du caractère arbitraire de cette décision prise sans que les conclusions de l’expérimentation faites par le Cerema aient été rendues publiques : 4000 motards manifestent à Paris

Nous ne somme pas les seul à penser que cette mesure mériterait un peu de réflexion : le Sénat vient de demander au Premier Ministre la création d'un groupe de travail et de suspendre la mise en place dans l'attente des conclusions.Lettre du Sénat au premier MinistreLettre du Sénat au premier Ministre

Le point de vue la FFMC sur les 80 kmh : https://www.youtube.com/watch?v=EsepxCIY2S8

Lapresse en parle : Libération 

Dans une vidéo mise en ligne par la FFMC50 JM Belotti et D. Renoux déconstruisent point par point le discours officiel. 
 http://www.ffmc50.fr/images/videos/Sans-Concession---Publications.mp4

Le fact checking de la FFMC contre la limitation à 80 kmh :  Factchecking ico2  

40 Millions d'Automobiliste soutient les actions de la FFMC 

 

 

 

Nos élus nous répondent : 

Monsieur le sénateur Requier

"Bonjour,

J’ai bien reçu votre courriel relatif à la réduction à 80 km/heure de la vitesse maximale autorisée sur les routes nationales et départementales.

Je peux vous assurer que je suis opposé à cette mesure, et je l’ai dit au Ministre de l’Intérieur et au Premier Ministre.

Mais cette décision, étant du domaine réglementaire, n’a pas à être entérinée par le Parlement.

J’ai décidé de cosigner une lettre ouverte adressée par les élus du Massif Central au Président de la République, lettre dont vous trouverez le projet en pièce jointe.

Je vous prie de croire, Monsieur, à l’expression de mes salutations distinguées."

 

Monsieur le député Pradié

"Monsieur,

Merci pour votre message. Je le partage pleinement. ! Je me suis beaucoup mobilisé à l’Assemblée pour contrer le Gouvernement. Encore la semaine dernière j’ai signé un courrier au Premier Ministre pour lui dire notre opposition farouche à cette décision unilatérale.

Vous pouvez compter sur ma détermination.

AP"

Date de dernière mise à jour : 07 Juin 2018

×